Souvenirs, souvenirs…

Qu’on y ait passĂ© son enfance dans les annĂ©es 70 ou il y a 20 ans, les souvenirs ne manquent pas et dessinent un visage vivant du quartier de la Bastille.