Vers une ville post-carbone

Bienvenue dans cette sĂ©rie consacrĂ©e Ă  l’Atelier du futur.

En septembre 2011, la ville de Grenoble a rĂ©uni sur quatre journĂ©es une cinquantaine de personnes de divers horizons, afin qu’elles produisent ensemble l’UniversitĂ© Citoyenne, un plan d’action destinĂ© Ă  mobiliser et Ă  sensibiliser le grand public autour du thème de la ville post-carbone.

L’expression « Atelier du futur » dĂ©signe une mĂ©thode d’animation de groupe, destinĂ©e Ă  permettre ce type de co-production. Dans le cas prĂ©sent, elle est mise en oeuvre par le cabinet de consultants « Missions Publiques », mandatĂ© par la ville de Grenoble.

Les personnes présentes étaient principalement des habitants déjà engagés dans des dispositifs de concertation tels que les Conseils Consultatifs de Secteur, quelques habitants volontaires recrutés dans les antennes de proximité de la mairie de Grenoble, des militants et des salariés du secteur associatif et coopératif, des universitaires et des techniciens de la fonction publique territoriale.

La synthèse synthétique

Vous n’avez pas plus que 10 minutes ? Voici ce qu’il vous faut pour vous faire une idĂ©e !

Premières impressions

Voici déjà pèle-même quelques interviews réalisées lors des pauses-café et autres moments conviviaux, autour des premières impressions et attentes des uns et des autres.

Réflexions autour de la démarche

Nous retrouvons nos interlocuteurs-ices au matin de la deuxième journée. Quelques interviews qui amorcent la réflexion autour des enjeux de cet Atelier du Futur consacré à la ville Post-carbone.

Enjeux et débats

Chemin faisant, des enjeux de dĂ©bat apparaissent, que l’on retrouvera certainement lors de l’UniversitĂ© Citoyenne. Sur quelles bases mobiliser les habitants ? Comment intĂ©grer les enjeux Ă©conomiques et sociaux ? … et d’autres problĂ©matiques que vous retrouverez dans la sĂ©rie suivante.

Retours sur expérience

Quelques interviews, rĂ©alisĂ©es surtout vers la fin de l’atelier, qui renvoient au rĂ©sultat du processus mis en oeuvre…

RĂ©alisation : Nizar Baraket et Carole Locar

Montage : Nizar Baraket, Carole Locar et Fabienne DĂ©roche.

Musique : Skander Lakhdar