Des familles en attente de relogement

Il y a quelques années, en décembre 2011, le bailleur social SCIC-Habitat Rhône-Alpes était venu annoncer aux habitants de Jean-Pain le projet de démolition-reconstruction de leurs bâtiments. Depuis 2013, le relogement des habitants s’est réalisé progressivement, en lien avec les bailleurs et la municipalité. En parallèle, une association de locataires s’est constituée en 2012, accompagnée par Marie Ménager, salariée de la Confédération Nationale du Logement. Leurs principaux objectifs sont de défendre de bonnes conditions de relogement et de promouvoir la solidarité entre habitants. 

A l’heure actuelle, au printemps 2015, quatre familles vivent encore dans leurs appartements à Jean-Pain, en attente de relogement. Les montées d’immeubles se sont vidées autour d’elles ; et les travaux de construction débutent juste à côté. 

« La voix des gens » est allée discuter avec deux habitants qui font part des problèmes rencontrés dans cette situation : poussière due aux travaux, humidité, répartition des charges, squats, etc. Ils expriment chacun leur ressenti qui oscille entre une certaine sérénité et un sentiment d’être délaissé, tels les « derniers survivants du boulevard Joliot Currie ». Dans ce contexte, les habitants évoquent un déficit de communication avec la SCIC Habitat Rhône-Alpes. 

Ces témoignages interpellent aussi sur les difficultés pour trouver un logement adapté pour des familles qui combinent certains critères tels que de grandes typologies d’appartements (F4, F5), la nécessité d’un ascenseur, un accès handicapé, une desserte en transports en commun à proximité, etc. 

Réalisation : Géraldine Jacquier, Carole Locar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.